Rencontres rapide
Publié le - 448 vues -

J'étais devenue une bête de sexe virtuel

Je suis mariée depuis un assez long moment mais notre relation est devenue trop plate. Tout se faisait par habitude, plus aucunes surprises, plus rien de spécial, plus vraiment d'étincelles. Je n'ai jamais voulu m'offrir à d'autres. Je suis pudique et réservée de nature. Cependant, j'avais grande envie de retrouver cette flamme qui me rendait belle. J'ai donc eu recours à l'adultère par le telephone rose, Internet et SMS.

Le premier pas

Tout a commencé au travail. Je communiquais avec des gens de tous les pays pour leurs vendre des produits de la boîte. C'est alors qu'un des clients m'écrit dans ma boîte mail personnelle. Nous nous écrivions régulièrement, nous avions commencé à nous connaître petit à petit grâce à des chansons, des films, des livres. Il habitait Londres où je suis allé en mission pendant une très courte période. Je ne l'ai vu que quelques minutes, le temps de quelques signes de tête, quelques gestes cependant chargés d'une intensité érotique.

Je ne suis pas très doué à l'écrit. A l'oral par contre, je communique plus facilement. Une fois, il m'a donc appelée. J'étais seule dans mon bureau et il le savait. Il me demande alors ce que je porte. Je savais qu'on allait en arriver là tôt où tard mais pas à ce moment là. J'étais prise au dépourvu, j'ai fini par succomber.

Oui, je me suis masturbée à mon lieu de travail. J'ai joui avec quelqu'un qui à cet instant se trouvait bien loin de moi; c'était tellement bon pourtant.

Du faux tellement vrai

Nous nous parlions de sentiments, sans pour autant parler de futur. Au bout de quelques semaines, c'est comme si je trompais vraiment mon mari. Je me sentais coupable sans vraiment être sûr de ce que je ressentais. Je m'étais donc dit que c'était comme si rien ne s'était passé au final: il ne m'a jamais touchée. Quelques jours après réflexion, je l'ai recontacté et nous l'avons fait au téléphone et par webcam à des heures insensées.

Retour sur terre

Il savait choisir ses mots, il savait comment s'y prendre pour me faire plaisir. C'est alors qu'il me demanda de le rencontrer. J'ai tout fait pour refuser. Toute cette histoire m'avait donnée de fausses idées, des illusions. Il m'envoya une lettre de rupture. Sans m'en rendre compte, j'étais devenue accro à l'adultère numérique. Le sexe virtuel était devenu une drogue pour moi. C'est alors que j'ai décidé de prendre ma vie en main, de sauter sur mon mari et de lui faire ce que j'aurais dû lui faire il y a bien longtemps...